Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

51/366 Udolphe (Lungren)

12 Avril 2012, 21:36pm

Publié par Ardalia

Ils sont assortis, les héros de mon roman. Émilie et Vallancourt. Elle est mièvre, il est passionné. Elle est pieuse, il l'épie. Il lui tient la main, ils pleurent. Des pleurs, partout, tout le temps. Bon, elle est orpheline, maintenant. Que c'est long. Vivement l'enlèvement, l'enfermement, la visite du château hanté en nuisette à la chandelle. Bon, on a un indice, un portrait de femme inconnue. Qui faisait pleurer son père. Encore des sanglots ! Mais jamais de morve, non. On est dans le sublime, la foi adamantine, l'épectase divine. Bon, on verra demain. Fatigue.

 

___

Aujourd'hui ils vont bien ensemble.

Commenter cet article

Pivoine 17/04/2012 01:23


Ca a l'air très prometteur tout ça ...

Ardalia 17/04/2012 15:45



Passées les 200 premières pages, c'est trépidant au possible.



brendufat 12/04/2012 22:26


Oui mais oui mais oui mais... et la Garonne dans tout ça ? Tu nous caches des trucs, c'est sûr !


Bonne et réparatrice nuit

Ardalia 12/04/2012 22:34



Je t'assure, il n'y a que les Pyrénées qui poudroient et la Garonne qui garonnoit... 


Merci et toi de même.