Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

175/366 En cinq actes.

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, je suis allée voir le "dernier" Resnais, Vous n'avez encore rien vu. Comment vous en parler sans le déflorer ? J'ai pensé à Paludes d'André Gide, J'ai pensé à To tragoudia tou Eurydikis, à La Rose pourpre du Caire, à Cœurs — un autre Resnais...

Lire la suite

174/366 Galimafrée

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, comme tous les jours en ce moment, j'ai composé de mes mains ces drôles de salades chaudes qui font mon délice. Je dis salades chaudes car tout n'est pas cuit, mais simplement réchauffé, pour faire fondre le beurre qui m'est imposé par le...

Lire la suite

173/366 Trop fatiguée pour trouver un titre

Publié le par Ardalia

Derrière la vitre est un roman de Robert où il livre un récit romancé des débuts de mai 68, époque où il enseignait à l'université de Nanterre, celle qui a vu émerger un énergumène germanique, roux et néanmoins sympathique qui allait peser longtemps sur...

Lire la suite

172/366 Et moi de moins en moins. Ouf !

Publié le par Ardalia

Dans la salle d'attente, j'observe longuement le tabouret sous la tablette à journaux. Il est fier comme Arta-banc, vert tendre. L'assise est épaisse ainsi que les pieds oblongs, ronds, fermes. J'ai mis de petits sourires sur le visage du médecin, c'était...

Lire la suite

171/366 D'une fièvre typhoïde.

Publié le par Ardalia

Je n'ai pas réussi à y être avant 10h, qui plus est, un ruban signalant des travaux barrait l'entrée. J'hésitais quand une jeune fille est arrivée et m'a invitée à forcer ce maigre barrage avec elle. J'ai donc fait ma séance de sport. Du vélo, puis toutes...

Lire la suite

170 / 366 Non, pas aujourd'hui

Publié le par Ardalia

Une bonne journée, après un bon week-end, je fais bonne figure, jamais forcée. Pourtant la solitude me renvoie trop vite à ce lieu en moi où je ne suis qu'une misérable créature làche, envieuse et désespérée, toujours encline à penser que ce que je veux,...

Lire la suite

169/366 Ça planait...

Publié le par Ardalia

Ce matin, je suis allée à la salle de sport, avec le soutien que quelques gelules vitaminées pour que mon corps puisse bien récupérer. Entre douleur et étirements, j'ai pu faire même des abdos. Cet après-midi, nous avons marché plus de deux heures avec...

Lire la suite

168/366 Duplex, mec.

Publié le par Ardalia

Je m'y suis faite à mes quatre murs, deux planchers, un escalier entre eux. C'est un peu court pour déambuler, ce dont j'ai besoin quand je suis au téléphone ou quand je réfléchis à quelque chose qui me tourmente. je regrette qu'il y a tant de choses,...

Lire la suite

167/366 Les effraies émotives

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, je devais appeler la seconde association qui m'a été recommandée, afin de prendre rendez-vous. Mais je n'ai plus envie... Non pas de faire du bénévolat, mais d'y aller et de me voir écarter pour excès d'invalidité ou de me manger mes limites...

Lire la suite

166/366 Plus qu'un vilebrequin !

Publié le par Ardalia

Un outil pour conjurer la solitude ? On appelle ça un ami, monsieur, à la rigueur un bon ami. Un ami n'est pas un outil, monsieur, c'est à la fois la matière première, l'atelier et le produit fini. Un ami, c'est l'électricité, la force centrifuge, le...

Lire la suite

1 2 3 > >>