Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

159/366 Électronique nique nique...

Publié le par Ardalia

Sur mon bureau se cotoient l'écran de l'ordinateur et celui de la télévision, qui sert à étendre le bureau du premier. Cela me permet de voir les DVDs dans une moindre définition, mais avec de plus belles couleurs en plus grand. J'ai peur, non pas pour...

Lire la suite

158/366 Et le vide tout autour

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui au sport, j'avai emporté une bien trop grosse bouteille d'eau, c'était ridicule. Aujourd'hui contenu et contenant.

Lire la suite

157/366 Narcisse du fond du puits

Publié le par Ardalia

Ce blog donne-t-il un bon reflet de ce que je suis ? Un bon reflet, peut-être, mais surtout parcellaire. Aucun billet ne peut offrir le reflet d'une journée, les mille pensées, les cent humeurs et les dix rires qui parfois me traversent. Les grandes activités...

Lire la suite

156/366 Desperate housewife

Publié le par Ardalia

Croire que le traitement posturologique suffirait à règler mes problèmes de dos était une illusion. J'ai toujours cette moitié droite, le long de la colonne qui est tendue et me gène continuellement, ou presque. J'ai beau porter la talonnette, respirer...

Lire la suite

155/366 \o/

Publié le par Ardalia

J'avais le choix entre 4 salles de sport où je pouvais me rendre aisément de chez moi. La plus proche, adorable, demande un engagement de 24 mois pour le plus bas tarif. Excessif. La seconde est odieusement chère. La troisième est plus loin, les machines...

Lire la suite

154/366 C'est mal indiqué, aussi...

Publié le par Ardalia

Équipée des chaussures de marche, je suis retournée dans le rayon des vêtements. Devant les chemisiers que je voulais voir, un homme, que j'observe du coin de l'œil en regardant les pantalons. Il tripote les chemises, regarde de près les étiquettes, en...

Lire la suite

153/366 Gone with the flesh...

Publié le par Ardalia

Le thème d'aujourd'hui n'entre pas le moins du monde en résonnance avec cette journée, oublions-le donc. En ce moment, le matin, je lis Ainsi va toute chair, de Samuel Butler, un théologien. Je m'attendais à un livre terrible et grave, en vérité c'est...

Lire la suite

152/366 Se couler en soi

Publié le par Ardalia

Cela avait mal commencé, cette jeune fille qui ne parvenait pas parler plus fort dans ce lieu bruyant et je ne suis pas passée loin de perdre mon calme. Mais les chaussures qui me grandissent et qu'apprivoisent lentement mes pieds, la fraîcheur douce...

Lire la suite

151/366 Saines nourritures

Publié le par Ardalia

Je me suis fait avoir par le paquet qui affichait "56% de sucre en moins" sur ces céréales, et j'en ai acheté deux ou trois avant de me tromper, de prendre une autre marque dont le paquet n'affichait aucune réduction et de constater que la quantité de...

Lire la suite

150/366 Bécassine

Publié le par Ardalia

Une fois de plus, je n'ai pas dit bonjour à la prostituée au coin de ma rue. Elles sont souvent trois ou quatre, noires, potelées et sexy dans leurs vêtements moulants. Elles remontent sur l'autre rue, je ne sais pas si ça signifie qu'elles agrandissent...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>