Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

188/366 C'pas la joie.

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, J'ai fait un tour sur mon agrégateur, c'est de plus en plus rare. J'ai ai lu cet excellent article de Samantdi à propos de l'ouverture du droit au mariage aux couples de même sexe. Sans le moindre rapport, j'y ai lu cet article de Libon qui...

Lire la suite

187/366 Ça ne passera pas comme ça

Publié le par Ardalia

Jean-Jacques, je l'ai vite surnommé Gigi, prononcé "Djidji" comme le faisait Dalida dans Gigi l'amoroso. Nous nous sommes connus à la fac, c'est Valérie — qui deviendrait son épouse — qui me l'a recommandé, car il osait bidouiller les BIOS des ordinateurs...

Lire la suite

186/366 Oh bah, moi : mites ramonées !

Publié le par Ardalia

Depuis quelques jours, d'étranges petits papillons de nuit s'envolaient affolés de derrière le four, je m'en suis étonnée sans plus. Lundi, mes invités du dîner m'ont informée que ce n'étaient pas des papillons et que mon plafond était en partie tapissé...

Lire la suite

185/388

Publié le par Ardalia

J'ai failli arriver en retard à la réunion de l'assoce, mais j'étais à l'heure pile sur le palier, complètement en nage. Deux dames charmantes m'ont un peu affranchie sur l'antenne locale et m'ont signalé que je serai contactée par les reponsables du...

Lire la suite

184/366 Vade retro primidi

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, j'ai porté une attention particulière à ne pas me laisser dominer par la déprime. Ne pas trop me pencher sur ma vie sentimentale désertique et ne pas trop penser à ce jeune homme que je ne comprends pas vraiment. Ne pas laisser la déprime...

Lire la suite

183/366 Pauvre de moi

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, de l'argent, j'ai dépensé un peu, quoique très raisonnablement. Mais en remontant cette rue si jolie et populeuse, j'ai ai vu une femme d'une quarantaine d'années, avec un enfant. C'était peut-être une fille, je n'avais d'yeux que pour le...

Lire la suite

182/366

Publié le par Ardalia

Chers lecteurs, vous voilà bien négligés. Le jeu des 366 réels à prise rapide me pèse, Je ressens mal ces contraintes d'espace de sujet, etc. Et je n'ai pas envie d'écrire tous les jours. Ces derniers temps, entre le sport, le kiné et les amis, ma vie...

Lire la suite

181/366 Et Dieu dans tout ça ?

Publié le par Ardalia

Je lis toujours Ainsi va toute chair de Samuel Butler, dont j'ai appris ce matin non sans surprise que le héros anglican se convertirait au catholicisme (Edit : mais non !). Je viens de finir le visionnage d'Andreï Roublev de Tarkovsky que m'avait recommandé...

Lire la suite

180/366 Pchit.

Publié le par Ardalia

Aujourd'hui, je n'étais pas en noir et blanc, mais en gris et blanc cassé. Le jean est si vieux et fin que je m'attends à le voir exploser en poussière d'un instant à l'autre et à me retrouver en culotte dans la rue. C'est du moins la pensée qui m'a traversée...

Lire la suite

179/366 Le sentiment d'insécurité

Publié le par Ardalia

Billet supprimé.

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>