Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

95/366 Ah, pour être soigné, c'est soigné...

Publié le par Ardalia

Ce cake au reblochon et aux lardons (de bacon) manquait par trop de légumes, il fallait y pourvoir. Je mondai donc et concassai d'importance une aubergine prestement extirpée du bac à légume. Forte de ma folle témérité, je décidai de la cuire à la vapeur au micro-onde. J'installai le dispositif : contenant de l'eau, contenant des carrés d'aubergine perforé, couvercle, vingt minutes au four, toc. Je poëlai languissamment des oignons en rêvant à Vallancourt quand, perçant l'épais magma odorant, du plastique fondu se fit sentir... « Las, voyez comme en peu d'espace, mignonne elle a, dessus la place, las ! Las ! Ses beautés laissées choir... » Et de fait, l'appareil sorti du four n'avait plus la même fraîcheur, le légume étant nappé du défunt couvercle de plastique. Aussi m'avisai-je que ce — bip — de bouton sélectionneur était placé sur "gril" et non sur "micro-onde". Riez, riez, êtres sans foi ! Moi, c'est le cœur lourd que je mange ce cake dénué de légumes et finalement peu ragoûtant. 

 

Aujourd'hui, une action soignée. 

Commenter cet article

pîerre 05/06/2012 15:56


les clés du Vatican (de St. Pierre!), à la rigueur, à l'agnostique revendiqué que je suis, ce serait une erreur, mais du quai d'Orsay? au nom de quoi cet ostracisme.


J'attends avec impatience vos nouvelles aventures, domestico-culinéro-bricolo, ou il me semble que vous vous investissiez beaucoup.


Il nous faudra penser à un échange verbal, ici c'est amusant mais ça manque cruellement d'image et de son

Ardalia 05/06/2012 22:47



A vanneur, vanneuse et demie !


La semaine prochaine ? Celle-ci est un peu chargée.



pierre 05/06/2012 00:19


Cette recette fondante ouvre le champ d'une cuisine cataclysmique autant qu'innovante...


En tout cas je me garderai de vous confier la clé du "feu nucléaire", vous seriez, par inadvertance, du genre à déclancher une 3ième guerre mondiale.

Ardalia 05/06/2012 10:14



Je ne vous confierai pas non plus les clefs du quai d'Orsay, Pierre... Ma foi, personne ne peut avoir toutes les compétences !