Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

39/366 Samuel Butler : Ainsi va toute chair

Publié le par Ardalia

Mon cerveau est si vaste que s'y perdent beaucoup d'informations, comme les feuilles mortes dans le vent d'automne... Je vais finir de lire Mansfield Park et avait décidé d'acquérir aujourd'hui un autre très gros roman britannique du XVIII ou XIXe siècle. Mais quoi, de qui ? J'ai cherché avec acharnement le titre de ce roman symboliste contemporain de Budenbrook, avec le mot "chair" dedans. En vain. Alors je me suis rabattue sur un souvenir plus proche : Nothanger Abbey, les lectures des héros et Mme Radcliffe. Me voici donc munie de l'énome "Les Mystères d'Udolphe" l'archétype du roman gothique, moi que le romantisme laisse si fraîche. Mais toute l'Europe du petit monde des très grands écrivains l'a lue. Ainsi ferais-je donc.

 

____

Aujourd'hui le monde est petit.

Commenter cet article

brendufat 01/04/2012 09:41


Les deux mentionnés : oui, lus il y a longtemps. Pas certain que j'aurais aujourd'hui assez de constance dans l'effort...

Ardalia 01/04/2012 21:54



Oui, je sens que je vais aussi souffrir ! :))



brendufat 31/03/2012 22:57


Ensuite tu liras Melmoth, puis Le Moine, puis tu iras faire un loooong footing le long de la Garonne ou du canal pour t'aérer les neurones ! :-D

Ardalia 01/04/2012 06:04



Tu les as lus, toi ? Je crois que je vais me contenter de celui-là pour un moment... ;)