Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

366/5

Publié le par Ardalia

Il y a une minute, je me suis emparée de la blessée, ayant pris le flacon à bout spongieux dans le tiroir. Elle est vite couverte de cet horrible produit qui bouche les pores et assassine le cuir. Saisissant la gauche, encore tiède de la chaleur de mon pied, j'ai vu cette petite fente qui ne devait pas y être. Le cuir s'est déchiré et le bout bée. Oh, pas de grand chose, on n'y met qu'un doigt. Mais il me faut admettre que, malgré la conjoncture hautement défavorable, il va falloir changer de chaussures, et ça m'en fiche un coup.

 

 

____

Aujourd'hui, quelque chose écrit sur un objet.

Commenter cet article

Ardalia 24/02/2012 07:13


Je m'aperçois que je n'ai pas compris cette consigne, alors qu'en y pensant, elle ne peut être mieux formulée. Tant pis.

Ardalia 24/02/2012 19:44



Faute avouée... 



brendufat 23/02/2012 15:55


Puisque tu as déjà les chaussures magrittiennes, il ne te manque que la chemise de nuit assortie :-D

Ardalia 23/02/2012 16:18



Attention, je risque de bouder plus de que philosopher !