Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

366/16 Noires et poilues

Publié le par Ardalia

Ce matin, elle acceptait encore qu'on la touche entre les oreilles, j' y ai déposé quelques baisers, elle ronronnait. Cet après-midi, elle ne supporte plus aucun contact, elle baisse la tête, miaule de protestation si on s'obstine à la toucher. C'est peut-être la dernière fois de sa courte vie que la petite chatte est malade. Tout à l'heure, la chatte historique, la baroudeuse trapue, est montée dans mon bureau et s'est emparée du fauteuil où repose un plaid en polaire, sa matière favorite. Elle se laisse caresser sur le crâne. Elle va pour reposer la tête et se ravise, me léchant le doigt en récompense. Bientôt peut-être plus qu'elle. Et bientôt sûrement plus rien.

 

____

Aujourd'hui oreilles.

Commenter cet article