Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La débâcle des goujons

Publié le par Ardalia

Juste pour le sourire, cet exemple de mauvais esprit élitiste.

C'est dommage de faire un article pour ça mais je ne dispose pas de blog-it sur cette plate-forme.

Commenter cet article

nina 07/06/2009 22:34

VIOLENCE+VOL :Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat de grosse pouffe, vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes pauvres petits textes web.Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

Ardalia 09/06/2009 09:47


Nina, fais-toi soigner.


mume 31/05/2009 23:40

Je suis un défi à moi toute seule!Peste, je n'ai lu que des bribes de BalzacJe connais assez bien "la princesse de Clèves"gamine la confiserie de luxe à n otre porte avait choisie cette enseigne(ceci explique cela!)Je n'écoute plus la radio, évite les journaux télévisésArdalia et Sam vous "écrèmez" l'actualité pour moi,je cherche d'après vos "suggestions"Je ne crains pas pour nous une dérive droitière

Ardalia 01/06/2009 10:39


Peu de chances qu'il y ait quelque chose à craindre, en effet... ;)


samantdi 29/05/2009 20:41

Le fait de ne pas avoir la télévision et d'écouter essentiellement la radio me protège assez bien de l'omniprésence du président. En revanche, j'ai l'impression que Darcos me claironne toujours aux oreilles, à cause de tous les fils rss "éducation" de mon agrégateur, qui font que je ne manque jamais un de ses propos (et j'aimerais bien, parfois, m'en passer)

Ardalia 29/05/2009 21:25


Chacune sa croix ! ;)


samantdi 29/05/2009 19:33

Tu vas peut-être être étonnée, Ardalia, mais je me suis sentie insultée par cet article du NO. Jusqu'à l'âge de 18 ans, je disais "les Roujon", je ne sais quelle raison, peut-être parce que ma copine habitait "rue Roujon" et que je faisais la confusion.L'opposition à Sarkozy emprunte parfois des chemins que je trouve déplaisants. Il a certes cherché les bâtons pour se faire battre, mais la façon dont certains se sont drapés dans leur lecture de "La Princesse de Clèves" pour qualifier d'imbécile quiconque n'était pas familier de ce roman du XVIIème siècle m'a paru regrettable. Plus tard, j'ai éprouvé le même malaise face à la pétition lancée pour défendre le droit à mettre ce que l'on veut dans sa bibliothèque, qui visait en fait à défendre Julien Coupat. "je déballe ma bibliothèque" faisait de chaque lecteur un véritable résistant face à un pouvoir imbécile.Comme quoi, il est des carrières de résistants qui se nouent à peu de frais.Bref, à trop vouloir souligner le ridicule de Sarkozy, certains courent le risque de devenir des Précieux Ridicules. (aparté : ce genre de propos fait que mon cyberfils estime que je suis "en pleine dérive droitière" ) 

Ardalia 29/05/2009 20:11


Sam, tu es en pleine dérive droitière ! Nan, je blague. :))
Ce que tu dis es juste, l'acharnement pousse au ridicule, quel que soir le sens qu'il prend. D'ailleurs, j'ai bien précisé que l'article est du mauvais esprit, c'est à prendre au premier degré.
Quoi qu'il arrive et quel que soit le sens du vent, les médias font leurs choux gras et vendent plus de distraction que d'information, c'est le cas pour cet article.
Reconnais tout de même qu'il est plus facile de pardonner à une jeune fille dans sa province qu'à un cinquantenaire universitaire, rompu aux discours publics et plastronnant devant des
journalistes...

J'avoue, en ce qui me concerne, que le personnage me répugne tant sous tout ses aspects que se moquer un peu de lui contribue à soulager la pression qu'engendre son omniprésence au quotidien.


Caritate+Libertine 29/05/2009 17:49

G'agoute un commentaire ? Non, pas augourd'hui...

Ardalia 29/05/2009 18:49


C'est pas guentil de se moquer.