Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

112/366

Publié le par Ardalia

Hier, le thème était des nombres concrets. Il n'y en avait qu'un : 38, mon âge pour un an, si tout va bien. Aujourd'hui me manque peut-être le minimum requis d'envie pour rester assidue à ce jeu. Aujourd'hui, comme hier, on crève de chaud à Toulouse. Peut-être même réellement, car il y a plus de morts chez les clodos l'été que l'hiver, vous savez. Aujourd'hui je pense à demain, car j'ai rendez-vous avec une généticienne. 

 

Aujourd'hui me manque peut-être.

Commenter cet article

pierre robin 29/06/2012 00:43


Je vais faire dans les lieux communs,


Donc bon anniversaire, 38 ans... Mais je vous assure vous ne les faîtes vraiment pas!!!


J'adore les anniversaires, occasion de se faire offrir des bouquins improbables.


Mais comme je suis aussi un peu à la marge, je fête depuis 3 ans un deuxième anniversaire très rajeunissant, celui du jour ou sans les soins intensifs je ne serai plus là à encombrer ce blog (un
vraiment bête accident post opératoire). Je suis donc dans ma 3ième année de ma nouvelle vie.


et sur le sujet méditons cette pensée d'un auteur marocain: Une année de plus à notre âge,est une année de moins à notre vie, l'anniversaire est-il alors, fête ou deuil?


Que ce généticien vous redonne espoir

Ardalia 29/06/2012 22:24



La seule fête, c'est l'attention dont on se trouve brutalement l'objet pour retomber dans l'oubli le lendemain.. 



brendufat 28/06/2012 15:02


Jouer c'est sérieux - réfléchis bien. Et joyeux anniversaire ! moi aussi, j'ai un cerne de plus depuis peu...

Ardalia 29/06/2012 22:17



Joyeux anniversaire en retard, Brendie !